Landes, la critique de Lio des Girls in Hawaii

27/08/13 à 14:14 - Mise à jour à 29/08/13 à 14:57

DRAME | Années 20, une jeune et riche veuve (Marie Gillain) se retrouve propriétaire des forêts d'exploitation de son défunt mari. Bien décidée à perpétuer le rêve de celui-ci, elle est prête à tout pour mettre l'électricité dans tous les foyers des ouvriers qui travaillent pour elle.

Landes - Marie Gillain

Landes - Marie Gillain © DR

Sans comprendre que là n'est pas la priorité lorsqu'on meurt de faim, et que son acharnement venu d'une autre réalité pousse ces misérables à bout... Epoque d'effervescence et d'inventions... L'Homme qui se confronte à l'industrie, en pleine crise sociale, c'est un thème qui m'a toujours beaucoup attiré. Ici, les décors sont somptueux: on plonge dans une forêt industrielle, une nature que l'Homme croit dompter mais qui semble l'observer sans cesse. Il y a une tension immense mais jamais explicite qui se dégage de ces territoires d'exploitation; on s'attend à ce qu'un malheur arrive, mais il n'arrive pas, et l'atmosphère s'alourdit. C'est le point fort du film, pour moi. La façon dont ces arbres en attente d'être coupés et exportés supplantent et surveillent les hommes qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez.

Après, la thématique demande des actes forts, que le scénario n'offre pas. Des actes comme Lars von trier les a osés avec Manderlay. Qui traitait d'un sujet semblable, de lutte de classe, et des réalités diamétralement opposées des personnages. On attend une prise de position, une mise en danger, ou au moins des sentiments exacerbés qui mènent les personnages malgré eux. Ici, rien. Ça reste sage, très classique, très attendu. Ceci dit, c'est un film d'époque bien réalisé, qui se laisse voir avec plaisir. Ce qui, en soi, est déjà vraiment pas mal, et on trouve une belle finesse ironique dans le personnage qu'incarne Marie Gillain, si convaincue de prôner la liberté mais si loin de la réalité des autres (en rappel à certains sauveurs du monde actuels...).

Lionel Vancauwenberghe

  • Drame de François-Xavier Vives. Avec Marie Gillain, Jalil Lespert, Christelle Cornil. 1h40. Sortie: 28/08.

Antoine et Lionel de Girls in Hawaii seront rédacteurs en chef de Focus le temps d'un numéro, en vente dès ce vendredi 30 août avec Le Vif/L'Express.

Nos partenaires