La série Narcos ou les dessous du cartel de Medellín (vidéo)

17/07/15 à 16:35 - Mise à jour à 16:39

La nouvelle série de Netflix revient sur la montée en puissance du cartel du célèbre narcotrafiquant colombien Pablo Escobar dans les années '80. Les dix premiers épisodes seront diffusés dès le 28 août.

Après l'herbeuse Weeds, la très chimique (voire explosive) Breaking Bad, et la médicalement assistée Docteur House, la série des séries droguées et addictives continue. Voici maintenant la poudreuse Narcos, une oeuvre originale de Netflix sur le baron de la drogue Pablo Escobar, avec Wagner Moura, Pedro Pascal, Boyd Holbrook et Joanna Christie.

Pour autant, Narcos n'est pas un biopic. Le réalisateur brésilien José Padilha (RoboCop) romance plutôt le jeu de chat et de souris entre le puissant cartel de drogue de Pablo Escobar dans les années '80 et la DEA (Drug Enforcement Administration). C'est Steve Murphy (le mannequin Boyd Holbrook) qui raconte l'histoire à travers les yeux d'un agent de la DEA. Avec Javier Pena (Pedro Pascal), tout ce qui leur est demandé c'est de capturer le redouté Pablo Escobar pour mettre fin à la montée en puissance de son cartel de Medellín, l'organisation la plus lucrative et impitoyable de l'histoire criminelle moderne.

En multipliant les points de vue -- policier, politique, judiciaire et personnel -- la série dépeint l'essor du trafic de cocaïne et le bras de fer sanglant engagé avec les narcotrafiquants qui contrôlent le marché avec violence et ingéniosité.

Le célèbre Pablo Escobar avait déjà inspiré un documentaire en 2011, The Two Escobars qui raconte le destin croisé du trafiquant de cocaïne Pablo Escobar et du footballeur Andres Escobar.

Les dix premiers épisodes seront diffusés sur Netflix dès le 28 août. En attendant Narcos, voici sa première bande-annonce officielle.

En savoir plus sur:

Nos partenaires