La question de la parité au cinéma s'invite au BRIFF

21/06/18 à 14:34 - Mise à jour à 14:33

En marge de l'ouverture du tout premier Brussels International Film Festival -avec la première de L'Homme qui tua Don Quichotte de Terry Gilliam-, le collectif Elles font des films a protesté contre la présence trop réduite de réalisatrices.

La question de la parité au cinéma s'invite au BRIFF

Terry Gilliam et Joana Ribeiro, au BRIFF pour présenter The Man Who Killed Don Quixote. © BELGA/Thierry Roge

L'événement était fort attendu et affichait d'ailleurs complet tant du côté de l'UGC de Brouckère que de Bozar: près de 3000 personnes sont venues à Bruxelles voir Terry Gilliam ce mercredi, lequel venait présenter son film "maudit", The Man Who Killed Don Quixote, en ouverture de la première édition de l'ambitieux Brussels International Film Festival.

Mais sur le tapis rouge de l'UGC, une trentaine de femmes faisant partie du collectif féministe Elles font des films ont accueilli l'ex-Monty Python avec des banderoles affichant les chiffres "4/32", soit la proportion des films en compétition réalisés par des femmes. Selon Belga, Gilliam a encouragé les protestataires à répéter leurs slogans, ce qui a été visiblement apprécié.

Du côté de Bozar, le réalisateur n'a pas hésité à relayer les revendications, non sans humour, parlant de son actrice Joana Ribeiro avant la projection du film: "Cette dame a passé la plupart de son temps sur le set à essayer de réaliser le film. Et si j'ai bien compris, c'est un sujet important pour le moment à Bruxelles... Elle n'arrêtait pas de me dire: "non, on va encore tourner cette scène, et encore, et encore..." Je me suis plié et j'ai suivi ses instructions. Mais évidemment, on a utilisé la première prise (rires)."

Le collectif Elles font des films compte plus de 140 réalisatrices et dénonce les inégalités hommes-femmes dans le monde du cinéma. Nous faisions avec elles -entre autres- le bilan de la présence féminine dans le cinéma belge francophone en janvier dernier.

Le BRIFF se tient jusqu'au 30 juin prochain dans six cinémas de la ville (Bozar-Palace-Flagey-Galeries-UGC-Vendôme), ainsi qu'au Mont des Arts pour des projections gratuites en plein air. Outre la septantaine de films projetés, tant en compétition qu'en "off", on y retrouvera des masterclasses, des séries, de la réalité virtuelle, des rencontres avec bon nombre de personnalités comme Claudia Cardinale, invitée d'honneur du festival, ou Gérard Depardieu, présent pour la projection des Valseuses dans le cadre d'une série sur le cinéma subversif.

>> (Re)lire notre article sur les coulisses du tournage de Don Quichote.

Nos partenaires