La quatrième édition du festival Millenium est en route

11/04/12 à 12:40 - Mise à jour à 12:40

Le festival international du film documentaire pose ses valises à Bruxelles du 17 avril au 5 mai. En tout plus de 50 films seront à l'affiche, venus des 5 continents et abordant les sujets les plus divers autour d'un thème commun: la jeunesse et son avenir.

Informations sur les séances et sur le programme: Festival Millenium

La quatrième édition du festival Millenium est en route

© DR

51 films, 21 réalisateurs présents, le soutien officiel d'Antonio Banderas, en sa qualité d'ambassadeur du programme des Nations Unies autant que celle d'acteur célèbre... Voilà qui annonce d'emblée la couleur et place ce festival au rang des évènements incontournables en matière de cinéma. Du 17 avril au 5 mai prochain, le festival Millenium du documentaire va envahir les salles du cinéma Vendôme, de l'espace Senghor, de la salle Flagey et du CIVA. Les films vont succéder aux conférences sur le monde du documentaire, incluant des réflexions sur l'avenir du genre, qui passera probablement par le web. Le thème de cette année: la jeunesse, son avenir qui paraît bien sombre, ses mille et une manières de l'affronter et de le contrôler.

"La jeunesse est depuis toujours un bon indicateur de la santé d'une société. Or elle est aujourd'hui en détresse, confrontée à un dérèglement des structures sociales traditionnelles. Nos modes de vie fragilisent la famille qui ne peut plus assumer son rôle de protection. Les jeunes sont massivement exposés à ces crises multiples et à répétition dont nous subissons maintenant les conséquences," annonce en préambule Lubomir Gueorguiev, le président du festival, pour expliquer son choix. Le thème est porteur et semble avoir inspiré des cinéastes du monde entier, vu le nombre de films en lice. Des films belges, iraniens, russes, mozambicains, chinois, allemands ou français, et bien d'autres encore, seront présentés à l'oeil acéré des 7 membres du jury. A leur tête, le réalisateur italien Stefano Savona, réalisateur en 2006 du multi-primé Carnets d'un combattant kurde. A ses côtés, Antonio Vigilante, directeur du bureau des Nations Unies à Bruxelles, une réalisatrice égyptienne, deux productrices, l'une allemande, l'autre finlandaise, un chef opérateur belge et une journaliste bulgare. Un jury hétéroclite et multinational qui reflète assez bien la dimension universelle de ce festival.

Qui dit jury dit remise de prix: objectif d'or, d'argent, de bronze pour les trois meilleures réalisations, un prix spécial du Jury et un prix du meilleur message pour la démocratie. Ajoutez à cela un prix du public remis par 30 spectateurs choisis à l'avance. Voilà qui annonce une soirée de clôture avec un suspense digne des Oscars.

Marianne Delaforge (stg)

En savoir plus sur:

Nos partenaires