La princesse de Montpensier

03/11/10 à 10:14 - Mise à jour à 10:14

Bertrand Tavernier livre avec "La princesse de Montpensier" une oeuvre qui plonge le spectateur au coeur d'un tourbillon de passions dans la France du 16e siècle. Avec une éblouissante Mélanie Thierry.

La princesse de Montpensier

© DR

Revisitant Madame de la Fayette, Bertrand Tavernier s'aventure, avec La Princesse de Montpensier, dans la France du XVIe siècle, ravagée par les guerres de religion. Et met en place une intrigue amoureuse dont le coeur est Marie de Mézières, riche héritière unie par un mariage de raison au prince de Montpensier plutôt qu'au duc de Guise qu'elle aimait; un esprit libre ayant le don de déchaîner les passions, qu'elle traverse dans un mélange d'innocence, de fougue et de détermination.

Classique en apparence, et rigoureusement inscrit dans son époque, le film de Tavernier adopte un profil austère confinant parfois à la sécheresse. Porté par une Mélanie Thierry solaire, La Princesse de Montpensier est l'occasion, pour son réalisateur, de faire le portrait d'une femme dans son époque tourmentée, non sans affirmer son refus du prêt-à-penser; un enjeu cristallisé aussi autour de la figure de Lambert Wilson, précepteur et sage habitant le drame de ses propos mesurés, à son corps défendant au besoin. C'est dire encore si ce film historique trouve aussi une résonance toute contemporaine.

La princesse de Montpensier, de Bertrand Tavernier, avec Mélanie Thierry, Lambert Wilson, Gaspard Ulliel. 2h19.

J.F. PL.

Nos partenaires