La La Land remet au goût du jour la comédie musicale

23/01/17 à 14:59 - Mise à jour à 24/01/17 à 16:08

Source: Focus Vif

Avec La La Land, Damien Chazelle, réalisateur de Whiplash, rend hommage à la comédie musicale classique tout en la réinventant. Retour sur un genre ayant mis le baromètre au beau fixe sur Hollywood.

Découvert lors de la dernière Mostra de Venise, La La Land n'a cessé depuis de susciter les superlatifs, valant au passage à la comédie musicale un regain d'intérêt aussi bienvenu qu'inattendu. Après avoir trusté les prix lors des Golden Globes, le film de Damien Chazelle, auréolé auparavant d'un succès surprise avec Whiplash, fait désormais, si l'on en croit la rumeur, figure de favori aux Oscars qui seront décernés le 26 février prochain. L'Académie s'est, il est vrai, toujours montrée friande du genre, elle qui couronna Broadway Melody de Harry Beaumont dès 1930, avant de sacrer, parmi d'autres, The Great Ziegfeld de Robert Z. Leonard, An American in Paris et Gigi de Vincente Minnelli, West Side Story de Jerome Robbins et Robert Wise, My Fair Lady de George Cukor, et l'on en passe, jusqu'au dispensable Chicago de Rob Marshall, en 2003. Le musical fait partie de l'ADN hollywoodien en effet, et cela depuis que The Jazz Singer entonna, en 1927, la révolution des "Talkies", le cinéma ne se mettant pas seulement à parler, mais aussi à chanter (et à danser) -Singin' in the Rain de Stanley Donen et Gene Kelly (1952), sans doute le sommet du genre, y trouvait d'ailleurs son argument central.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos