La fermeture de Megaupload plombe les majors

26/11/12 à 16:12 - Mise à jour à 16:12

Une étude menée par deux chercheurs révèle que la fermeture de MegaUpload et MegaVideo a engendré un effet négatif sur les revenus du box-office.

La fermeture de Megaupload plombe les majors

© D.R.

En fermant le colosse Megaupload les majors américaines se sont privées d'un précieux outil de marketing: le bouche à oreille. L'étude très sérieuse des deux chercheurs Christian Peukert et Jörg Claussen, qui travaillent respectivement à l'Université de Munich (Allemagne) et à l'École de Commerce de Copenhague (Danemark), montre l'impact de la fermeture des deux plateformes. Celle-ci se révèle dommageable pour les recettes générées en salles.

L'objectif de l'étude a été d'évaluer l'impact de l'arrêt de MegaUpload sur les visites de cinémas. L'étude se base sur des données hebdomadaires à partir de 1344 films de 49 pays sur une période de 5 ans (de 2007 à 2012). Pour chaque pays, les chercheurs ont pris en compte les différents paramètres propres à chacun, les PIB, les taux de pénétration de l'Internet..., autant d'éléments qui ont pu fausser les résultats.

Les films les plus touchés par la baisse de fréquentation sont les productions à petits et moyens budgets. Les blockbusters ne sont pas touchés par cette baisse. Pas besoin de bouche à oreille quand on a un budget de dizaines de millions d'euros pour se vendre.

De son côté Kim Dotcom, le fondateur du groupe Mega, se réjouit de ces conclusions et n'a pas hésité à commenter l'étude sur son compte Twitter: "Intéressant de voir comment le conte de fées MPAA s'écroule. MegaUpload n'est plus et la vente de places de cinéma a chuté", s'enorgueillit-il.

Nicolas Giner

En savoir plus sur:

Nos partenaires