L'Atelier, portrait d'une jeunesse incertaine

07/11/17 à 11:34 - Mise à jour à 11:35
Du Le Vif Focus du 03/11/17

Laurent Cantet invite des adolescents de La Ciotat à écrire un roman noir dans le cadre d'un atelier d'écriture ouvrant sur un lumineux portrait de groupe, en prise sur les incertitudes de la jeunesse. Rencontre.

Il y a, dans la filmographie de Laurent Cantet, une évidente cohérence. Découvert au festival de Cannes dans la section Un Certain Regard, L'Atelier, son nouvel opus (lire notre critique ), qui met en scène un atelier d'écriture mené avec des jeunes de La Ciotat sous la conduite d'une romancière parisienne, s'intéresse ainsi à la dynamique de groupe. Une thématique déjà présente dans Foxfire, Retour à Ithaque et, bien sûr, Entre les murs, Palme d'or en 2008, et sans doute celui des films antérieurs du réalisateur français dont celui-ci se rapproche le plus. "Ça correspond d'abord à un goût personnel pour le collectif, soupèse l'intéressé, alors qu'on le rencontre sous le cagnard et au son des hélicoptères, à quelques encablures du Palais du festival. Et peut-être aussi à une difficulté à trouver moi-même ma place dans le groupe. Il y a à la fois cette tentation et cette difficulté-là. Et puis, d'un point de vue cinématographique, j'aime beaucoup l'idée de partir de quelque chose qui peut d'abord sembler très documentaire, et où aucun personnage ne préexiste. Et faire progressivement que ...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires