Kiyoshi Kurosawa, histoire de fantômes

09/03/17 à 10:33 - Mise à jour à 10:33
Du LeVif Focus du 03/03/17

Premier long métrage tourné par le maître nippon en dehors du Japon, Le Secret de la chambre noire est une histoire de fantômes comme Kiyoshi Kurosawa les affectionne. Avec quelques nuances. Explications...

Découvert par le public occidental au crépuscule des années 90, Kiyoshi Kurosawa a su, dans la foulée de Cure, le film qui le révélait, marquer le cinéma fantastique de son empreinte. Le Secret de la chambre noire, son nouvel opus, s'inscrit ainsi dans la continuité d'une filmographie où les histoires de fantômes abondent, de Kaïro à Vers l'autre rive en passant par Retribution. Pour autant, le film marque aussi un cap dans son parcours, puisqu'il est le premier qu'il ait réalisé en dehors du Japon, Kurosawa ayant opté pour un tournage en France en effet, avec des acteurs du cru -on retrouve, au générique, Tahar Rahim, Olivier Gourmet, Constance Rousseau ou encore Mathieu Amalric-, dans une langue dont il ne maîtrise pas un traître mot, encore bien.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires