James Bond est de plus en plus violent

11/12/12 à 15:23 - Mise à jour à 15:23

En 50 ans, le nombre de gestes violents de l'agent secret britannique a doublé. C'est ce que démontre une étude réalisée par une université néo-zélandaise. Les chercheurs s'inquiètent des conséquences de cette augmentation de la violence auprès du public jeune.

James Bond est de plus en plus violent

© Reuters

James Bond se sert de son "permis de tuer" de plus en plus librement au fil des aventures dont il est le héros depuis 50 ans selon les chercheurs de l'université Otago en Nouvelle-Zélande. Ceux-ci ont regardé 22 films de l'agent 007 en ciblant systématiquement les faits de violence pour ensuite les classer sous deux catégories: violences légères et violences sérieuses.

L'étude, parue cette semaine dans la revue américaine spécialisée Archives of Pediatric and Adolescent Medecine, démontre qu'il y a deux fois plus de faits de violences dans Quantum of Solace (2008) que dans le premier film de la série, Dr No (1962).

Si le nombre de violences "légères" (bousculades, tapes) reste inchangé, celui de violences "sérieuses" (coups, attaques armées, susceptibles d'entraîner de graves blessures ou la mort) a carrément triplé.

Les auteurs de l'étude s'inquiètent de l'impact de cette augmentation de la violence chez le public jeune. "Des études poussées montrent que le visionnage par de jeunes spectateurs de la violence dans les médias peut contribuer à une désensibilisation envers les faits de violence ou les comportements agressifs", souligne le professeur Bob Hancox, co-auteur des recherches.

Ivan Chorine (stg)

En savoir plus sur:

Nos partenaires