"J'ai veillé à ne pas faire un concentré d'americana, mais un film authentique et vrai"

18/04/18 à 16:21 - Mise à jour à 16:21
Du Le Vif Focus du 12/04/18

Avec Lean on Pete, le réalisateur britannique Andrew Haigh double le récit d'apprentissage d'un road-movie insolite inscrit dans la rude beauté des paysages américains.

On avait quitté Andrew Haigh dans la campagne anglaise sur 45 Years, drame pudique voyant un couple au long cours contraint de reconsidérer ses petits arrangements avec l'existence; on le retrouve aujourd'hui du côté de Portland, Oregon, embrassant l'espace étatsunien sur les pas d'un ado solitaire à la recherche de sa place dans le monde. "J'aime m'aventurer dans des univers nouveaux et les explorer, sourit le réalisateur britannique, rencontré lors de la Mostra de Venise. J'ai toujours voulu tourner un film aux USA. J'y ai vécu par intermittence ces quatre dernières années, et je connais donc relativement bien. L'Amérique exerce une sorte de fascination sur moi tant au niveau culturel que sur le plan économique, avec son impact sur le reste du monde, pour le meilleur et pour le pire d'ailleurs. Quand je suis tombé sur le roman de Willy Vlautin à l'origine du film, il y a environ cinq ans de cela, j'en suis tombé amoure...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires