Insidious

14/06/11 à 12:20 - Mise à jour à 12:20

FANTASTIQUE/HORREUR | Emmené par deux excellents acteurs, Insidious préfère pourtant prendre pour vedette les maisons habitées par ses protagonistes, soit une famille tout ce qu'il y a de plus classique, fraîchement déménagée et bientôt en proie à d'étranges phénomènes.

Insidious

FANTASTIQUE/HORREUR | "From the makers of Paranormal Activity and Saw." On a connu accroche plus emballante. N'empêche que dans le genre tambouille ésotérique à l'hollywoodienne, la première partie de cet Insidious, étonnamment sobre hormis quelques effets sonores trop appuyés, s'avère très réussie.

Emmené par deux excellents acteurs, Patrick Wilson (Hard Candy, Little Children) et Rose Byrne (la série Damages), le film préfère pourtant y prendre pour vedette la ou plutôt les maison(s) habitée(s) par ses protagonistes, soit une famille tout ce qu'il y a de plus classique, fraîchement déménagée et bientôt en proie à d'étranges phénomènes: des esprits particulièrement malveillants rôdent en effet tandis qu'un des enfants reste "coincé" dans son sommeil.

Jouant de la profondeur de champ, multipliant les plans larges et les surcadrages, la mise en scène donne ainsi le sentiment que l'horreur peut surgir de partout, à n'importe quel moment: gentille mais bien réelle pétoche garantie. Dommage, dès lors, que, dans un second temps, le film opte pour une orientation nettement plus baroque, quasi lyrique, et en tout cas foutrement grand-guignolesque. Dans son ensemble, Insidious n'en compose pas moins un honnête divertissement, pas dénué d'humour et discrètement référencé (un air de A Nightmare on Elm Street par-ci, un soupçon de The Exorcist par-là...).

Insidious, film fantastique et d'horreur de James Wan, avec Patrick Wilson, Rose Byrne, Barbara Hershey. 1h42.

N.C.

En savoir plus sur:

Nos partenaires