Huit films qu'on retiendra de la 68e Berlinale

28/02/18 à 21:00 - Mise à jour à 07/03/18 à 14:30
Du Le Vif Focus du 01/03/18

Globalement décevante, la 68e Berlinale s'est inscrite au moment du verdict dans la marche féminine du temps, sacrant la Roumaine Adina Pintilie pour le controversé Touch Me Not. Survol et retour en images sur quelques films attendus sur nos écrans...

Les années se suivent et se ressemblent à Berlin, le festival semblant s'époumoner à courir après sa grandeur passée. En cause, une programmation pléthorique -plus de 400 films, toutes sections confondues-, mais pas toujours à la hauteur, donnant à la sélection des allures de fourre-tout où le meilleur (La Prière de Cédric Kahn, Don't Worry... de Gus Van Sant...) côtoie le quelconque mais aussi le pire (The Bookshop d'Isabel Coixet, The Real Estate d'Axel Petersén et Mans Mansson, Damsel des frères Zellner, ...), sans toutefois que le succès de la manifestation ne s'en ressente -330 000 tickets ont été vendus pour cette édition 2018.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires