Gianni e le Donne

31/05/11 à 15:26 - Mise à jour à 15:26

COMÉDIE | Révélé il y a deux ans par l'épatant Déjeuner du 15 août, Gianni Di Gregorio repasse les plats d'une comédie domestique légère et savoureuse. On le retrouve donc en pensionné attentionné. Vient le jour où un ami bien intentionné lui suggère qu'à son âge, il serait tout aussi avisé d'avoir une maîtresse.

Gianni e le Donne

COMÉDIE | Révélé il y a deux ans par l'épatant Déjeuner du 15 août, Gianni Di Gregorio repasse les plats d'une comédie domestique légère et savoureuse. On le retrouve donc en pensionné attentionné, au chevet de la mamma ou faisant les courses pour sa femme débordée, quand il ne promène pas le chien de sa voisine. Vient le jour où un ami bien intentionné lui suggère qu'à son âge, il serait tout aussi avisé d'avoir une maîtresse. Et Gianni de se mettre à regarder les femmes d'un autre oeil...

L'argument est simple, la comédie qu'en tire Di Gregorio, si elle s'appuie sur une mécanique un brin paresseuse, ne s'en avère pas moins hautement réjouissante. Entre les verres de blanc qu'il aligne consciencieusement (on ne se refait pas) et les rateaux qu'il ne manque pas de collectionner, Gianni apparaît comme le spectateur quelque peu absent de sa propre existence. Une posture délectable, dont la drôlerie s'assortit par ailleurs d'une réflexion douce et mélancolique sur le temps qui passe...

Gianni e le donne, comédie de et avec Gianni Di Gregorio, avec aussi Valeria De Franciscis, Alfonso Santagata. 1h25.

Jean-François Pluijgers

En savoir plus sur:

Nos partenaires