Fils unique

14/02/12 à 14:15 - Mise à jour à 14:15

DRAME | Pas belle la vie, pour Vincent. Ce jeune quadragénaire habite seul, avec sa fille, et fait le taxi à défaut d'avoir concrétisé ses envies de photographie.

Fils unique, drame de Miel van Hoogenbemt. Avec Laurent Capelluto, Patrick Chesnais, Sophie Quinton. 1h39. Sortie: 15/02. *

Fils unique

© DR

DRAME | Pas belle la vie, pour Vincent. Ce jeune quadragénaire habite seul, avec sa fille, et fait le taxi à défaut d'avoir concrétisé ses envies de photographie. Une mère aimée, soudainement confrontée à un cancer potentiellement fatal, un père craint (à juste titre), qui méprise son fils après lui avoir pourri sa jeunesse, s'ajoutent au peu aimable tableau de l'existence de Vincent. Beaucoup pour un seul homme, même joué non sans quelque finesse par Laurent Capelluto! Beaucoup aussi, et surtout, pour un drame familial aux accents trop souvent pesants, et à la psychologie par endroits assommante. Dommage pour Patrick Chesnais, au personnage indéfendable, et pour la marilynneke de Poupoupidou Sophie Quinton, perdue dans un film dont espérait plus après l'inégal mais assez attachant Miss Montigny, du même réalisateur belge et avec la même comédienne.

L.D.

Nos partenaires