FIFF : Le "Chien" remporte le Bayard d'Or du meilleur film

06/10/17 à 22:34 - Mise à jour à 22:34

Source: Belga

Le film "Chien", de Samuel Benchetrit, a remporté vendredi le Bayard d'Or du meilleur film dans la compétition officielle longs métrages, dont le jury était présidé par le réalisateur français Martin Provost, lors de la cérémonie de clôture de la 32e édition du Festival international du film francophone (FIFF) de Namur. Six autres Bayard ainsi que plusieurs prix prestigieux ont été décernés.

FIFF : Le "Chien" remporte le Bayard d'Or du meilleur film

© Belga

Le Bayard de la meilleure comédienne revient à l'actrice québécoise Camille Mongeau pour son interprétation dans le film "Tadoussac" de Martin Laroche.

Le Bayard du meilleur comédien est décerné à Vincent Macaigne pour son rôle dans "Chien" de Samuel Benchetrit. Ce film remporte en plus le Bayard du meilleur scénario.

"12 jours" de Raymond Depardon, remporte le Bayard de la meilleure photographie.

Outre ces cinq Bayard, le jury longs métrages décerne également un Prix spécial pour le documentaire franco-congolais "Maman Colonelle" de Dieudo Hamadi.

Dans la compétition "Première oeuvre de fiction" du jury Emile Cantillon (composé de sept étudiants en cinéma âgés de 18 à 25 ans et issus de la francophonie), "Les Bienheureux", de Sofia Djama, reçoit le Bayard de la meilleure oeuvre de fiction et "Les soldats", de Ivana Mladenovic, est récompensé par le Prix découverte.

Dans la compétition internationale dédiée aux courts métrages (dont le jury était présidé par le réalisateur belge Bilall Fallah), "Written/unwritten", de Adrian Silisteanu, remporte le Bayard du meilleur court métrage. "Salamat from Germany", de Una Gunjak et Rami Kodeih s'est vu décerner le Prix spécial du jury court métrage.

Dans la compétition nationale de la Fédération Wallonie-Bruxelles, "Le film de l'été", d'Emmanuel Marre, remporte le Prix du meilleur court métrage tandis qu'Olivier Boonjing est récompensé par le Prix de la meilleure photographie pour ce même court métrage. "L'enfant né du vent", de David Noblet, reçoit le Prix spécial du jury et le prix d'interprétation va à Piotr Biedron et Tijmen Govaerts pour leur prestation dans le film "Passée l'aube", de Nicolas Graux. Une "mention" est attribuée à "Kapitalistis", de Pablo Munez Gomez. Trois "Autres Prix" sont décernés: le Prix du public long métrage fiction, qui revient à "Wallay", de Berni Goldblat, le Prix du public documentaire qui va à "Carré 35", d'Eric Caravaca et le Prix du public court métrage décerné à "Kapitalistis", de Pablo Munez Gomez.

Le jury junior (composé de huit Belges âgés de 12-13 ans) remet, lui aussi, son prix à "Petit paysan" de Hubert Charuel.

À côté de cela, six prix font partie des "Prix Off". Le Prix Cinevox long métrage belge ainsi que le Prix de la critique long métrage belge reviennent tous les deux à "Drôle de père", de Amélie Van Elmbt. Le Prix BeTv long métrage est décerné à "Petit Paysan", de Hubert Charuel, qui reçoit ainsi deux prix également puisque récompensé par le jury junior. Deux prix ont aussi été remis à "Les corps purs", de Bérangère Mc Neese et Guillaume de Ginestal qui a reçu le Prix Arte court métrage et le Prix RTBF court métrage belge. Enfin, le Prix BeTv court métrage belge est décerné à "Icare", de Nicolas Boucart.

Certains films ont également reçu des mentions spéciales. Le festival a décerné des prix pour un montant total de près de 80.000 euros.

Ce 32e FIFF s'est ouvert avec "Jeune Femme" de Léonor Serraille et se termine avec "Diane a les épaules", de Fabien Gorgeart. La programmation réunissait plus de 140 films, issus des quatre coins de la Francophonie, dont le Québec, la Roumanie, la République Démocratique du Congo ou encore la Tunisie et la Macédoine. L'acteur français Nicolas Duvauchelle était le coup de coeur de cette édition.

Les organisateurs ont d'ores et déjà donné rendez-vous au public l'an prochain pour la 33e édition qui se déroulera du 28 septembre au 5 octobre.

Nos partenaires