FIFF: 25 ans et plus de talents encore

01/10/10 à 09:39 - Mise à jour à 09:39

Le Festival international du film francophone de Namur (FIFF) fête son quart de siècle, avec le regard tourné vers le futur, et le coeur du côté de Jane Birkin...

FIFF: 25 ans et plus de talents encore

© DR

Apparu dans le paysage cinématographique il y a maintenant un quart de siècle, le festival de Namur a réussi, n'en déplaise aux sceptiques, à se poser en baromètre de la production en francophonie. Rendez-vous professionnel apprécié, le FIFF est aussi l'occasion pour le public de découvrir des oeuvres en provenance de latitudes diverses, avec la France et la Belgique comme pourvoyeurs naturels, mais point exclusifs.

Cette édition anniversaire ne déroge pas à un schéma d'ensemble désormais bien huilé, entre compétition aux Bayard, avant-premières et autre hommage. Côté belge, on pourra y voir des films poursuivant ici un circuit festivalier entamé à Cannes ou Venise, comme Illégal d'Olivier Masset-Depasse, ou Noir Océan de Marion Hänsel. On y découvrira aussi Quartier lointain, l'adaptation fort attendue par Sam Garbarski de la BD culte de Jirô Taniguchi. Côté français, on épinglera une salve de films déclinés au féminin, soit No et moi de Zabou Breitman, d'après le roman de Delphine de Vigan, Sans queue ni tête de Jeanne Labrune, ou encore Pieds nus sur les limaces de Fabienne Berthaud.

A quoi l'on ajoutera, dans un panel international allant du Maroc (La Mosquée de Daoud Aoulad Syad) à la Roumanie (Mardi après Noël de Radu Muntean); de la Suisse (La petite chambre de Stéphanie Chuat et Véronique Reymond) au Sénégal (Les larmes de l'émigration d'Alassane Diago), un contingent québécois des plus intéressants, avec Incendies de Denis Villeneuve (lequel fut Bayard d'or 1998 pour Un 32 août sur terre), mais aussi Les amours imaginaires de Xavier Dolan, le jeune auteur du brillant J'ai tué ma mère.

Enfin, s'il conviera 25 jeunes talents belges à la fête de ses 25 ans, histoire de porter le regard vers l'avenir, le FIFF aura aussi le coeur du côté de Jane Birkin, francophile devant l'éternel, et invitée d'honneur de cette édition...

Festival du film francophone de Namur (FIFF), du 1er au 8 octobre.
www.fiff.be

Jean-François Pluijgers

En savoir plus sur:

Nos partenaires