Festival du film de Gand, sons et lumière

11/10/10 à 10:38 - Mise à jour à 10:38

Le 37e festival du film de Gand s'ouvre demain, le 12 octobre. Le cinéma s'y déploie en images et en musiques, celles de John Barry et Tim Robbins notamment...

Festival du film de Gand, sons et lumière

© DR

Dans un paysage cinématographique saturé, le festival de Gand a su affirmer sa singularité en s'attachant tout particulièrement à la musique de film. Bon an, mal an, on voit ainsi défiler près de Saint-Bavon la crème des compositeurs, en sus de pouvoir y apprécier un panorama relevé de la production cinématographique du moment.

2010 ne déroge pas à la règle, puisque la 37e édition du festival accueille rien moins que John Barry, le légendaire compositeur du thème de James Bond, pour un concert exceptionnel, là où les Howard Shore, Angelo Badalamenti et autre Craig Armstrong comptent parmi les participants aux World Soundtrack Awards, le volet musical de la programmation étant encore complété par Tim Robbins, qui foulera la scène du Vooruit avec The Rogues Gallery Band.

Côté cinéma, cela s'annonce tout autant stimulant. En provenance de Cannes, de Venise ou d'ailleurs, Gand propose traditionnellement une forme de best of du moment. Tendance que ne dément pas un millésime où l'on pourra découvrir, en avant-première sur les écrans belges, des films majeurs comme Poetry de Lee Chang-dong, Winter's Bone de Debra Granik ou encore le Another Year de Mike Leigh, soit quelques-unes, à peine, des réjouissances au rang desquelles on pointera encore Potiche de François Ozon, Silent Souls de Aleksei Fedorchenko et autre Kaboom de Greg Araki.

De Smoorverliefd de Hilde Van Mieghem, présenté en ouverture, à Pulsar de Alex Stockman, 22 mei de Koen Mortier, ou encore Little Baby Jesus of Flandr de Gust Van Den Berghe, le cinéma du nord du pays, en plein boum, est fort logiquement bien représenté lui aussi, la programmation se déclinant par ailleurs en modules variés, pour s'aventurer aux lisières du Septième art (la section Almost Cinema) ou en explorer la mémoire, avec un cycle consacré à Jacques Tati. Le réalisateur des Vacances de M. Hulot est doublement à l'honneur, puisque Gand accueillera également l'excellente exposition Jacques Tati: deux temps, trois mouvements qu'avait produite la Cinémathèque française, histoire de faire durer encore le plaisir...

Festival du film de Gand, du 12 au 23 octobre. www.filmfestival.be.

J.F. PL.

En savoir plus sur:

Nos partenaires