Festival de Cannes

© .

Portrait: Victor Polster, acteur étoile

Portrait: Victor Polster, acteur étoile

Fulgurante révélation androgyne du film Girl, le Belge Victor Polster, seize ans à peine, a remporté l'unique prix d'interprétation décerné cette année par la section Un Certain Regard.

La belge histoire continue

La belge histoire continue

Prix d'interprétation et prix Fipresci dans la section Un Certain Regard, Queer Palm 2018 et surtout Caméra d'or: Girl, le premier film du jeune Gantois Lukas Dhont, a emmené avec panache une délégation belge de très belle tenue cette année sur la Croisette.

Kore-eda, le cinéaste des familles

Kore-eda, le cinéaste des familles

Palme d'or amplement méritée, Une affaire de famille s'inscrit dans la continuité de l'oeuvre d'Hirokazu Kore-eda.

Cannes, à la croisée des chemins

Cannes, à la croisée des chemins

Le Festival de Cannes a placé les femmes en première ligne tout en constatant la désaffection des studios américains. Ce qui n'a pas empêché la sélection de globalement séduire, révélant au passage le cinéaste belge Lukas Dhont.

Du mythe au genre

Du mythe au genre

En ouverture de la 50e édition de la Quinzaine des Réalisateurs, Les Oiseaux de passage de Ciro Guerra et sa complice Cristina Gallego en auront résolument donné le la: un pied dans l'auteurisme, l'autre dans le cinéma de genre.

71e festival de Cannes: un palmarès cohérent

71e festival de Cannes: un palmarès cohérent

Il arrive que plus qu'un film, une Palme d'or récompense une oeuvre. Avec Une affaire de famille, du Japonais Hirokazu Kore-eda, le jury du 71e Festival de Cannes a choisi une option médiane, ce drame intimiste étant sans conteste l'un des plus beaux fleurons de la sélection, sans surpasser pour autant les deux chefs-d'oeuvre du maître nippon, Nobody Knows et Still Walking.

Vincent Lindon: "Ce rôle, c'est mon médicament, mon placebo"

Vincent Lindon: "Ce rôle, c'est mon médicament, mon placebo"

L'acteur retrouve Stéphane Brizé pour la quatrième fois dans En guerre, film coup de poing envisageant, comme La Loi du marché avant lui, les ravages du néolibéralisme sauvage à hauteur d'homme. Rencontre.

Cannes: Spike Lee flingue tous azimuts

Cannes: Spike Lee flingue tous azimuts

Spike Lee en compétition, voilà 22 ans et Girl 6 que l'on attendait cela. Dire, pour autant, que Blackkklansman a totalement convaincu serait trahir la vérité.

Cannes, 1er signataire d'une charte de parité femmes-hommes dans les festivals

Cannes, 1er signataire d'une charte de parité femmes-hommes dans les festivals

Le Festival de Cannes et ses sections parallèles, la Quinzaine des réalisateurs et la Semaine de la critique, ont été les premiers signataires lundi d'une charte en faveur de la parité femmes-hommes dans les festivals de cinéma, à l'initiative de l'association française 5050 pour 2020.

Cannes: La belge histoire continue

Cannes: La belge histoire continue

Après Marta Bergman et Seule à mon mariage à l'ACID jeudi, Lukas Dhont et le secouant Girl à Un Certain Regard samedi, c'était au tour de Guillaume Senez de présenter Nos batailles ce dimanche en séance spéciale à la Semaine de la Critique.

Cannes: L'Iran, au féminin pluriel

Cannes: L'Iran, au féminin pluriel

Après plusieurs films tournés dans des espaces confinés - jusqu'au magistral Taxi Téhéran, il y a trois ans d'ici -, Jafar Panahi embarque, avec Trois visages, pour le nord-ouest iranien, dans la partie azérie du pays dont il est lui-même originaire.

Festival de Cannes: double trip à l'ACID

Festival de Cannes: double trip à l'ACID

À l'ombre des marches, les marges: Cassandro the Exotico! de Marie Losier et Thunder Road de Jim Cummings ont fait le bonheur des festivaliers sous ACID.

Cannes: Leto, jolie claque qui a réveillé les festivaliers

Cannes: Leto, jolie claque qui a réveillé les festivaliers

From Russia with love. Entamé en mode mineur, le festival de Cannes a connu un premier coup d'éclat avec Leto (L'été), du cinéaste et dramaturge russe Kirill Serebrennikov, présenté en compétition.