Everest ou l'ivresse des sommets

22/09/15 à 15:49 - Mise à jour à 15:49

Source: Focus Vif

Baltasar Kormakur retrace, dans un spectaculaire film d'aventures, la tragédie s'étant jouée en 1996 au sommet de l'Everest, lorsque deux expéditions avaient été rattrapées par une violente tempête de neige. Ou comment tutoyer les limites...

Film de tempête boosté par un aréopage de stars, Everest constitue aussi, l'air de rien, un excellent baromètre de la production américaine contemporaine. Suivant le principe voulant que la réalité soit souvent plus forte que la fiction, ce blockbuster annoncé s'inspire en effet d'une histoire vraie, confrontant, tant qu'à faire et bien dans l'air du temps, ses protagonistes à leurs limites. L'aventure physique se double d'une autre, intérieure, s'étant jouée dans les contreforts de l'Himalaya en 1996, lorsque deux expéditions parties à l'assaut du toit du monde allaient assister, impuissantes, au déchaînement des éléments, avec des conséquences bientôt dramatiques.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires