En direct depuis la Mostra: Passion, de Brian De Palma

07/09/12 à 14:09 - Mise à jour à 14:08

Durant cette 69e édition de la Mostra de Venise, retrouvez chaque jour le film coup de coeur de notre envoyé spécial, Jean-François Pluijgers.

En direct depuis la Mostra: Passion, de Brian De Palma

© Reuters

On se demandait ce qui avait bien pu inciter Brian De Palma à se lancer dans un remake du médiocre Crime d'amour, d'Alain Corneau. A l'autopsie, on ne voit jamais que le montant du chèque alloué -le film est une commande franco-allemande- pour avoir justifié ce Passion se vautrant allègrement dans le ridicule; indigne, en tout état de cause, du talent du réalisateur de Blow Out.
Soit donc un thriller érotique se déroulant dans la sphère des affaires -le monde de la pub, en l'occurrence. Et explorant la relation tortueuse s'installant entre Christine (Rachel McAdams), executive woman charmeuse autant qu'impitoyable, et Isabelle (Noomi Rapace), sa protégée et bientôt rivale, dans un jeu trouble de séduction et de manipulation.

Ce contexte posé, Brian De Palma s'en tient, en guise de thriller vénéneux, à une série de clichés faisant de son film au mieux une parodie, au pire un exercice dont le clinquant vulgaire ne peut masquer l'inanité. Quelques éclairs de virtuosité et diverses citations ne peuvent en effet sauver l'ensemble du désastre, culminant dans un final grand-guignolesque que l'on jurerait emprunté à une série Z. A la décharge de De Palma, on dira qu'il s'attelait, ici, à une Mission impossible...

Nos partenaires