Emmy Awards: consécration pour Jon Hamm, interprète flamboyant de Don Draper

21/09/15 à 09:34 - Mise à jour à 09:34

Source: Belga

L'acteur Jon Hamm a reçu enfin la consécration dimanche aux Emmy Awards pour son interprétation acclamée du mystérieux et séduisant publicitaire Don Draper dans "Mad Men", avec lequel il partage dans la vraie vie quelques côtés sombres.

Emmy Awards: consécration pour Jon Hamm, interprète flamboyant de Don Draper

Jon Hamm de Mad Men © REUTERS

Celui qui est devenu un sex-symbole international en prêtant ses traits et sa voix grave à son personnage tourmenté avait déjà été nommé 7 fois pour l'Emmy du meilleur acteur dramatique sans avoir encore rien gagné, ce qui en faisait le "favori sentimental".

"C'est impossible et incroyable d'être ici devant vous et d'avoir fait cette série avec cette équipe incroyable d'acteurs et scénaristes", a-t-il déclaré en acceptant son prix.

Pour Deborah Jamarillo, enseignante à l'école de film et télévision de l'université de Boston, Jon Hamm a su "rendre Draper sympathique et aimable alors que c'était un personnage méprisable. Il était pétri de défauts et Hamm a su le rendre humain".

L'acteur de 44 ans aux yeux "verts magnétiques" est dans la vraie vie plus souriant, blagueur et décoiffé que Don Draper.

Devant les journalistes après la cérémonie de dimanche, l'acteur originaire de Saint Louis, dans le Missouri (centre des Etats-Unis), s'est réjoui: "C'est formidable d'être reconnu comme je l'ai été ce soir".

"Jouer un tel personnage pendant si longtemps est à la fois une bénédiction et une malédiction", a-t-il ajouté.

Si Don Draper va rester pour longtemps son rôle phare, Jon Hamm apparaît régulièrement dans d'autres films et à la télévision. Il a été également nommé dimanche aux Emmys pour le prix du meilleur acteur invité dans "The Unbreakable Kimmy Schmidt", comédie jouée par Ellie Kemper, à qui il a donné des cours d'art dramatique lorsqu'elle était lycéenne.

Il avait aussi incarné magnifiquement le parfait goujat dans "Mes meilleures amies" (2011), est apparu dans la sitcom "30 Rock", a prêté sa voix au film d'animation "Les Minions", et s'apprête à tourner dans au côté de Rosamund Pike dans "High Wire Act".

Drame personnel

S'il n'a pas eu une enfance aussi tragique que celle de son personnage phare, Jonathan Hamm a connu des drames personnels pendant sa jeunesse.

Né d'un père directeur d'une entreprise de transport routier et d'une mère secrétaire, il a vu ses parents se séparer quand il n'avait que deux ans, avant de perdre sa mère d'un cancer à 10 ans, puis son père à 20 ans.

Tout comme le passé de Don Draper, celui de Jon Hamm n'est pas exempt de zones d'ombres qui refont surface peu à peu en raison de sa célébrité.

Cette année, des articles de la presse texane, où il a étudié, ont ainsi été exhumés vingt ans après, montrant qu'il avait fait l'objet de poursuites quand il était étudiant pour avoir violemment bizuté un autre élève.

Hamm a aussi admis au printemps qu'il luttait avec un problème d'alcoolisme, comme Draper et les autres personnages de "Mad Men", où le whisky coule à flots même au bureau et toute la journée.

"C'est merveilleur d'avoir ce travail de rêve mais il y a un prix à payer, un gros bagage mental et émotionnel", a encore déclaré le comédien dimanche.

"J'ai mis beaucoup d'efforts dans ce rôle, il m'a coûté de la sueur et des larmes", a poursuivi celui qui a dû attendre 36 ans avant d'accéder à la célébrité.

Cet été, un an après la fin du tournage du dernier épisode de "Mad Men", Jon Hamm a annoncé qu'il se séparait de sa compagne de longue date, Jennifer Westfeldt, après 18 ans de vie commune.

Nos partenaires