Dunkerque, Les Dents de la Mer, Les Bronzés... Quand la plage devient l'enfer sur terre

20/07/17 à 14:10 - Mise à jour à 14:09

Dans Dunkerque, des milliers de soldats sont piégés sur une plage, à la merci des Allemands. Comme dans le film de Christopher Nolan, la plage, plutôt synonyme de havre de paix, a souvent été dépeinte au cinéma comme l'enfer sur terre. Illustration.

Dunkerque, Les Dents de la Mer, Les Bronzés... Quand la plage devient l'enfer sur terre

Dunkerque © Warner Bros

Qui dit film de plage, dit inévitablement Les Bronzés. Même si pour beaucoup, Bernard, Jean-Claude, Popeye et leurs copains représentent la quintessence de l'amitié, dans ce premier opus, ils pouvaient se jouer des mauvais tours. C'est ainsi que le pauvre Jean-Claude se retrouve sans maillot de bain au beau milieu d'un lieu touristique bondé. Heureusement, les algues sont là...

Après Les Bronzés, la brûlée. On l'oublie trop souvent, mais le soleil reste le danger le plus fréquent lorsque l'on s'étend à la plage. Quand on ne met pas assez de crème solaire, qu'on fait la planche trop longtemps et qu'on oublie de se mettre à l'ombre, le risque de coup de soleil et d'insolation est important. Une leçon que devrait retenir Lila, dans le film des frères Farrelly, Les femmes de ses rêves. Dans cette comédie avec Ben Stiller, la jeune femme est à ce point carbonisée, qu'elle refuse catégoriquement qu'on la touche. Pas idéal quand on est en voyage de noce.

Le problème des endroits paradisiaques, c'est qu'ils sont en général bondés, ce qui en enlève tout le charme. Dans La Plage, le personnage joué par Léonardo DiCaprio croit enfin trouver un espace peu fréquenté digne du jardin d'Eden. Pas de chance pour lui, les autochtones sont prêts à tout pour conserver secret le lieu de la plage. Prêt à tout, y compris au meurtre...

Les vacances ! L'endroit béni où on se raconte des histoires d'horreurs autour d'un bon feu de bois. Où on tue accidentellement un inconnu, avant de le balancer à la flotte, puis qu'on se fait descendre un à un par un vieux pêcheur... Souviens-toi... l'été dernier ne relate peut-être pas un mois de juillet idyllique, mais au moins les survivants, s'il y en a, auront une tonne d'anecdotes à raconter.

La scène la plus terrifiante de baignade est sans aucuns doutes l'attaque du Requin dans Les Dents de la Mer. Alors que le chef Brody veille, des baigneurs font trempette dans l'océan. Et c'est là qu'intervient le monstre marin. A l'époque, Les Dents de la Mer avait terrorisé les foules, persuadant toute une génération de ne plus jamais remettre un orteil dans l'eau.

Le guide du routard recommandait fortement d'éviter les plages du nord de la France dans les années 40. Quand elles ne sont pas occupées par des soldats anglais qui attendent Dieu seul sait quelle évacuation comme dans Dunkerque, elles sont tout bonnement envahies par des Américains. Ceci dit, quand c'est Steven Spielberg qui filme, ça donne une des meilleurs scènes de guerre de l'histoire du cinéma avec la scène du débarquement d'Il faut sauver le soldat Ryan.

Il faut sauver les soldats de Dunkerque

Adrien Renkin

Nos partenaires