Du parc à l'écran : les films basés sur les attractions de Disneyland

21/08/15 à 09:57 - Mise à jour à 10:27

Dwayne "The Rock" Johnson sera le héros du film Jungle Cruise, basé sur une attraction des parcs Disneyland. L'occasion de revenir sur les précédents essais, pas toujours convaincants, de Disney de faire passer les sensations fortes au grand écran.

Du parc à l'écran : les films basés sur les attractions de Disneyland

Johnny Depp lors de la première de Pirates of the Caribbean: On Stranger Tides, au parc Disneyland californien, en 2011. © REUTERS/Mario Anzuoni

A partir des années 2000, la société aux grandes oreilles s'est mise en tête d'adapter, en films, les attractions phares de ses parcs à thèmes. Elle a commencé à développer quelques projets mais beaucoup d'entre eux n'ont pas dépassé ce stade. Cela n'a pas empêché Mickey de continuer d'essayer. Focus sur 5 d'entre eux, dont Jungle Cruise, qui vient tout juste d'être annoncé.

The Country Bears

Le premier passage du parc au cinéma ne fut pas des plus remarquables. Basé sur Country Bear Jamboree, un spectacle musical de country donné par un groupe d'ours audio-animatronic, le film The Country Bears n'est jamais sorti chez nous. Probablement parce que cette attraction n'est disponible que dans les parcs Disney américains et japonais et/ou parce que la country n'est pas aussi populaire dans nos contrées. Quoi qu'il en soit, ce premier essai, sorti en 2002, fut un échec cuisant. Mélangeant acteurs et marionnettes, il raconte l'histoire d'un jeune ours, doublé par Haley Joel Osment (Le Sixième Sens) qui va tout faire pour que son groupe de country préféré, les Country Bears (surprise !), se reforme. Le film n'a pas rempli les salles et n'a reçu que des critiques négatives de la presse américaine. On notera tout de même quelques caméos prestigieux dont Elton John et Brian Setzer.

Pirates des Caraïbes : la malédiction du Black Pearl

Le premier de ces films à avoir accosté chez nous est probablement le plus connu d'entre eux. Basé sur une attraction populaire, située dans presque tous les parcs Disney, le film ne partait pourtant pas favori. Les films de pirates n'avaient plus la cote, Johnny Depp avait une bonne réputation mais n'avait jamais été héros d'un film d'une telle envergure et chez Disney, après l'échec des Country Bears, personne n'y croyait. On a vu le résultat. 3e plus gros succès de 2003 avec des recettes de plus de 650 millions de dollars dans le monde, soit quatre fois son budget, des critiques positives et 3 suites, difficile d'être passé à côté de ce phénomène. Un cinquième volet, Dead Man Tell No Tales, est prévu pour 2017. Depp, Orlando Bloom et Geoffrey Rush seront à nouveau sur le pont. Ils affronteront ce coup-ci le capitaine Salazar, interprété par Javier Bardem.

Le Manoir Hanté et les 999 Fantômes

Autre attraction populaire, autre succès. Quelques mois après Pirates des Caraïbes, Disney faisait explorer le célèbre Manoir Hanté de ses parcs par Eddie Murphy. Si les fantômes n'ont pas autant rempli les salles que leurs flibustiers de prédécesseurs, le film parvient tout de même à récolter le double de ce qu'il a couté. Par contre, la critique n'a pas été tendre avec lui. Le site américain Rotten Tomatoes n'a compté que 13% de critiques positives sur 135, dans la presse américaine. Mais, manifestement, la firme de Mickey n'est pas du genre à abandonner, puisqu'un nouveau film basé sur l'attraction est en développement depuis 2010 par Guillermo Del Toro. Aux dernières nouvelles, il a fini le script et Ryan Gosling devrait, en chair ou en os, rentrer dans le manoir.

Tomorrowland

Plus proche de nous cette fois, George Clooney et la jeune Brit Robertson ont tenté de rejoindre le monde futuriste de Tomorrowland en mai de cette année. Ecrit et réalisé par Brad Bird (Les Indestuctibles, Ratatouille) avec l'aide de Damon Lindelof (Lost, Star Trek : Intro Darkness), ce film n'a pas été inspiré par une attraction mais par une des sections de certains parcs Disney, intitulées comme le film, dans laquelle les attractions évoquent différentes visions du futur. On retrouve d'ailleurs dans le parc parisien de Marne-la-Vallée, une section similaire appelée Discoveryland, en partie inspirée par les travaux de Jules Verne. La critique a été, en général, assez partagée sur le film, célébrant son histoire et les thèmes abordés, mais soulignant de gros défauts d'écriture. En salles, le film n'a pas répondu aux attentes, avec des bénéfices à peine plus élevés que son coût. Un futur que l'histoire oubliera probablement vite.

Jungle Cruise

Il s'agit de la dernière annonce d'adaptation d'une attraction en film pour Disney. Jungle Cruise, que l'on retrouve dans les parcs de Californie, Floride, Tokyo et Hong Kong, propose à ses visiteurs, comme son nom l'indique, une croisière dans la jungle. Sur les berges de cette rivière, divers audio-animatronics d'animaux vivant dans les jungles d'Afrique et d'Asie. Adapter une simple croisière en un film captivant ne semble pas être une mince affaire pour Disney, qui travaille sur le projet depuis presque 10 ans. Après diverses rumeurs et être passé dans de nombreuses mains, le film sera écrit par Glenn Ficarra et John Requa (Diversion). On y retrouvera, en tête d'affiche, Dwayne Johnson, qui sera aussi une des voix de Moana, un des dessins animés Disney de 2016. Pour avoir une idée de ce que donnera le film, voici une vidéo, en caméra embarquée, dans l'attraction de Walt Disney World, en Floride.

Nos partenaires