Drôle, touchant, actuel: six court-métrages primés au Nikon Film Festival

19/02/16 à 16:56 - Mise à jour à 16:56

Source: Konbini

Pour sa 6e édition, le Nikon Film Festival avait pour thème "Je suis un geste". 1056 films de 140 secondes ont été proposés mais seuls six d'entre eux figurent au palmarès.

Drôle, touchant, actuel: six court-métrages primés au Nikon Film Festival

Je suis une poignée de main, Grand Prix du Jury au Nikon Film Festival © Capture d'écran Dailymotion

Depuis sa création en 2011, le festival français est devenu le rendez-vous incontournable pour les passionnés de vidéo. Après cinq mois de compétition, les jurés du Nikon Film Festival ont réussi à départager les 1056 courts-métrages réalisés autour du thème "Je suis un geste". Voici les vainqueurs de cette sixième édition.

Grand Prix du Jury

Je suis une poignée de main, réalisé par Aurélien Laplace.

Aurélien Laplace donne une version drôle et ironique de la poignée de main historique entre Yitzhak Rabin et Yasser Arafat sous le regard de Bill Clinton, le 13 septembre 1993 à Washington.

Prix de la mise en scène

Je suis Tunisie 2045, réalisé par Ted Hardy-Carnac.

Le réalisateur Ted Hardy-Carnac dénonce la situation des réfugiés en Europe avec son court-métrage. L'un des plus symboliques.

Prix Canal+

Je suis un réflexe, un film de Zulma Rouge.

Immersion dans la routine d'un homme entre son travail à la poissonnerie et sa femme agaçante. Ambiance étrange et légèrement répugnante.

Prix des écoles

Je suis le premier pas, réalisé par David Noblet.

Bambi nous replonge en enfance (et nos premiers amours) avec ce court-métrage plein d'imagination et de légèreté. David Noblet et Arnaud Guez à l'écriture sont deux étudiants à l'INSAS à Bruxelles.

Prix du public

Je suis le machisme ordinaire, réalisé par Fabrice Roulliat.

Une mère est convoquée dans le bureau du provisoire après que sa fille ait frappé un camarade de classe. Mais elle ne l'entend pas de la même oreille. Un court-métrage percutant sur la banalisation des agressions sexuelles.

Mention spéciale du jury

Je suis en résonance..., réalisé par Alexis Loukakis.

Ce film était en concurrence pour le Prix de la mise en scène où le geste prend tout son sens. Une histoire de vies hypnotique et touchante.

En savoir plus sur:

Nos partenaires