Dead Man Talking

02/10/12 à 15:01 - Mise à jour à 15:01

DRAME | Patrick Ridremont ne manque pas de cran. Il en fallait pour entreprendre un Dead Man Talking où le comédien belge cumule les rôles de scénariste, de réalisateur et d'interprète principal.

Dead Man Talking

© DR

DEAD MAN TALKING, DRAME DE PATRICK RIDREMONT. AVEC PATRICK RIDREMONT, FRANÇOIS BERLÉAND, VIRGINIE EFIRA. 1H40. SORTIE: 03/10. **

DRAME | Patrick Ridremont ne manque pas de cran. Il en fallait pour entreprendre un Dead Man Talking où le comédien belge cumule les rôles de scénariste, de réalisateur et d'interprète principal. Un tour de force peu banal, dans un film où le personnage principal est un condamné à mort autour duquel se développe un ballet politico-médiatique inattendu. Le jour de son exécution, ayant pris longuement la parole, il soulève une question de procédure, une règle faisant reporter la mise à mort au lendemain si le condamné tient le crachoir jusqu'à minuit! En pleine campagne électorale, sur fond de concurrence politique et de "spectacle" télévisuel, il va jouer les Shéhérazade et gagner quelques jours de vie... Etrange récit, incarné avec force par Ridremont dans une distribution inégale et dans un mélange des tons (drame poignant et satire féroce) qui hésite par trop entre émotion et caricature.

Nos partenaires