De Force (0)

25/10/11 à 15:31 - Mise à jour à 15:31

POLAR | Ce polar à la sauce Olivier Marchal aligne invraisemblances et clichés comme à la parade, tandis que les acteurs se mettent au diapason d'une affligeante médiocrité d'ensemble.

De Force (0)

© DR

POLAR | Ayant fait ses armes comme scénariste pour la série Braquo, Frank Henry signe, avec De Force, une première réalisation. On ne peut pas dire -euphémisme- que l'essai soit concluant, ce polar à la sauce Olivier Marchal alignant invraisemblances et clichés comme à la parade, tandis que les acteurs se mettent au diapason d'une affligeante médiocrité d'ensemble. Une commissaire de police (Isabelle Adjani, on compatit) y reçoit carte blanche pour mettre hors d'état de nuire un gang ayant abattu le fils d'un ministre lors d'un braquage. Quitte, même, à faire sortir de prison Manu Makarov (Eric Cantona), dangereux récidiviste avec qui elle avait déjà eu maille à partir, et appelé à jouer, contre son gré, les indics de service... Enoncé de la sorte, cela semble déjà mal engagé; ce n'est encore rien à côté du spectacle désolant qui est ensuite infligé au spectateur, pour un film dont l'on se doit toutefois de souligner la cohérence: nul du premier au dernier plan. Pathétique.

J.F. PL.

DE FORCE, POLAR DE FRANK HENRY. AVEC ISABELLE ADJANI, ERIC CANTONA, SIMON ABKARIAN. 1 H 36. SORTIE: 26/10. 0

En savoir plus sur:

Nos partenaires