De bon matin

25/10/11 à 15:46 - Mise à jour à 15:46

DRAME | "De bon matin" confirme le réalisateur marseillais Jean-Marc Moutout dans sa position d'observateur critique de la société. Comme l'avait annoncé "Violence des échanges en milieu tempéré".

De bon matin

© DR

Violence des échanges en milieu tempéré, puis La Fabrique des sentiments, avaient situé Jean-Marc Moutout parmi les cinéastes français les plus attentifs aux rapports sociaux et aux relations entre univers professionnel et privé, collectif et intime. De bon matin prolonge cette démarche centrée sur l'humain, avec une approche sombre et implacable. Le réalisateur s'est inspiré d'un fait divers authentique (un cadre bancaire avait tué 2 collègues avant de retourner son arme contre lui-même) pour narrer très librement ce qui a pu mener au triple geste fatal un personnage apparemment bien dans son métier, et bien dans sa peau. Dans une chronologie éclatée, inventive, Moutout nous fait ressentir la progressive dégradation d'une vie au travail, sous des pressions que beaucoup connaissent en entreprise. Jean-Pierre Darroussin est formidable dans un rôle qu'il marque intensément. A donner froid dans le dos...

L.D.

DE BON MATIN, DRAME DE JEAN-MARC MOUTOUT. AVEC JEAN-PIERRE DARROUSSIN, VALÉRIE DRÉVILLE, XAVIER BEAUVOIS. 1 H 31. SORTIE: 26/10. ***

Nos partenaires