David Robert Mitchell: "Under the Silver Lake est ma vision personnelle de l'histoire de Los Angeles"

13/08/18 à 12:23 - Mise à jour à 12:23
Du Le Vif Focus du 09/08/18

David Robert Mitchell, le réalisateur virtuose de It Follows, signe un film noir labyrinthique se déployant dans les profondeurs de la Cité des Anges et de la pop culture sur les pas d'un privé incertain. Brillant.

Dans le paysage du cinéma américain contemporain, David Robert Mitchell fait figure de surdoué, statut enviable forgé en deux longs métrages à peine, The Myth of the American Sleepover, variation finaude sur le "teen movie" qui le révélait en 2010, et surtout It Follows, relecture stratosphérique du film d'horreur unanimement plébiscitée, de la Semaine de la Critique au festival de Deauville et au-delà. Bercé à la cinéphilie, le réalisateur poursuit aujourd'hui, avec Under the Silver Lake, son exploration du cinéma de genre -option film noir cette fois, dont il propose une déclinaison labyrinthique, plongeant dans les méandres de Los Angeles (et s'inscrivant ainsi dans la lignée féconde du polar angelino, celle courant du Grand Sommeil à Chinatown et jusqu'à Nightcrawler, parmi beaucoup d'autres) comme dans ceux de la pop culture, sur les pas d'un apprenti-privé incertain -Andrew Garfield, idéalement à côté de ses pompes, imaginez un croisement entre le Marlowe du Privé de Robert Altman et le Doc Sportello de Inherent Vice de Paul Thomas Anderson... "J'apprécie énormément de genres de cinéma différents, observe Mitchell, installé sur une terrasse cannoise, le visage barré de Ray-Ban Aviator. Mon long métrage précédent était un film d'horreur, le premier un récit initiatique. Je tente, en explorant ces genres, de me poser de nouveaux défis, et de me faire un peu peur, en me colletant avec des choses que je n'ai pas encore tentées. Je ne voudrais pas me cantonner à un seul type de film, et le film noir est un genre m'ayant toujours procuré énormément de plaisir."
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires