[Critique ciné] Wind River, thriller classieux mais un peu vain

20/09/17 à 13:52 - Mise à jour à 21/09/17 à 13:58
Du Le Vif Focus du 22/09/17

THRILLER | Taylor Sheridan impressionne par sa mise en scène virtuose, sans toutefois parvenir à faire résonner le puissant sous-texte politique qui animait ses précédents travaux.

[Critique ciné] Wind River, thriller classieux mais un peu vain

Suivant un pisteur dans la réserve indienne de Wind River, perdue dans l'immensité neigeuse du Wyoming, le film, assemblage fictionnel d'événements ayant réellement eu lieu, évoque d'abord lointainement la dimension métaphysique d'un The Deer Hunter. Mais la découverte du cadavre d'une femme en pleine nature l'aiguille rapidement sur les rails d'une classique enquête policière émaillée de brusques poussées de violence stylisée. Souvent très littéral, Taylor Sheridan, le scénariste de Sicario et Comancheria, impressionne par sa mise en scène virtuose s'exprimant aussi bien au grand air qu'en intérieurs confinés, sans toutefois parvenir à faire résonner le puissant sous-texte politique qui animait ses précédents travaux. La poésie sauvage dont il entend rendre compte se voit trop souvent écrasée par le ton sentencieux de ce thriller classieux mais un peu vain où Jeremy Renner abuse du côté ténébreux de la force.

De Taylor Sheridan. Avec Jeremy Renner, Elizabeth Olsen, Gil Birmingham. 1h51. Sortie: 20/09. ***

>> Lire également notre interview de Taylor Sheridan.

Nos partenaires