[Critique ciné] Vele Hemels Boven de Zevende, tout en sensibilité

07/11/17 à 10:40 - Mise à jour à 10:40
Du Le Vif Focus du 03/11/17

DRAME | Le roman choral de Griet Op de Beeck, beau succès littéraire en Flandre, est adapté avec soin par Jan Matthys, dont c'est le premier long métrage de cinéma.

[Critique ciné] Vele Hemels Boven de Zevende, tout en sensibilité

Elle est toujours disponible, Eva. Généreuse aussi. Omniprésente pour sa jeune nièce, pour ses parents, pour sa soeur. Mais si Eva combat, elle est aussi fragile, et très seule, au fond... Le roman choral de Griet Op de Beeck, beau succès littéraire en Flandre, est adapté avec soin par Jan Matthys, dont c'est le premier long métrage de cinéma. Rien de bien original dans la chronique familiale révélant des secrets, dans la quête amoureuse faisant voir la lumière tout au bout du tunnel. Mais sous la surface un peu trop fabriquée, une sensibilité qu'expriment assez joliment Brit Van Hoof (Eva), Koen De Graeve et la toute jeune Nell Cattrysse, remarquée dans Alabama Monroe.

De Jan Matthys. Avec Brit Van Hoof, Sara De Roo, Koen De Graeve. 1h57. Sortie: 08/11. ***

Nos partenaires