[Critique ciné] Un petit boulot, divertissement populaire mais malin

30/08/16 à 15:53 - Mise à jour à 15:53

Source: Focus Vif

COMÉDIE | Toutes proportions gardées, l'ultime film de Pascal Chaumeil a des allures de Coen movie à la française: le crime et ses ratés, les simples types et leurs foirages.

[Critique ciné] Un petit boulot, divertissement populaire mais malin

Michel Blanc et Romain Duris dans Un petit boulot de Pascal Chaumeil. © Nicolas Schul

"Y a plus de règles sur Terre. Réveille-toi, merde." De ce constat amer, Jacques (Romain Duris), ouvrier licencié, quitté, fauché, va faire son nouveau motto, de ceux qui vous dédouanent de toute forme de responsabilité, sur le chemin de l'illégalité qu'il décide d'emprunter dans "un moment d'égarement" le jour où il accepte de buter la femme de Gardot (Michel Blanc), le bookmaker mafieux du coin. L'engrenage d'égarements aidant, Jacques prend ceci dit peu à peu goût à la chose: le crime lui procure une certaine puissance et devient, peu à peu, son affaire. Jusque dans ses inévitables erreurs...

Avec son arrière-fond social de petite ville du Nord sinistré de la France, sa burlesque grisaille et ses dialogues bien sentis façon Audiard soft pris en charge par un Michel Blanc qui signe seul le scénario du film, adapté du tout premier roman de l'Américain d'origine écossaise Iain Levison, Since the Layoffs (2003), Un petit boulot a, à l'arrivée et toutes proportions gardées, des allures de Coen movie à la française: le crime et ses ratés, les simples types et leurs foirages. Une chose est sûre, pour son ultime long métrage, le regretté Pascal Chaumeil, réalisateur de L'Arnacoeur, réussit au fond, sans trop avoir l'air d'y toucher, quelque chose d'assez rare dans le paysage hexagonal: un divertissement populaire mais malin, voire carrément enlevé. Et à la légère coloration belge -une intrigue qui transite par Bruxelles, Charlie Dupont au casting, Moaning Cities et Mountain Bike sur la BO.

De Pascal Chaumeil. Avec Romain Duris, Michel Blanc, Alice Belaïdi. 1 h 37. Sortie: 31/08. ***(*)

Nos partenaires