Critique ciné: The Reunion, le film dans le film

26/08/14 à 15:33 - Mise à jour à 16:37

Source: Focus

DRAME | Premier long métrage de l'artiste plasticienne suédoise Anna Odell, The Reunion évoque irrésistiblement, dans son chapitre initial, le Festen de Thomas Vinterberg.

Critique ciné: The Reunion, le film dans le film

Au centre, Anna Odell. © DR

Non conviée à une réunion d'anciens de son école, la réalisatrice s'y impose pour bientôt confronter les uns et les autres à leur comportement d'antan, lorsqu'elle était leur souffre-douleur. Reconstitution fictionnelle, le déballage est explosif; il ouvre sur un autre film, quand Odell décide de montrer à ses anciens condisciples les images qu'elle a filmées. Inscrite au croisement du documentaire et de l'autofiction, la démarche accouche d'un film étonnant, posant des questions sensibles, mais prisonnier d'un dispositif trop complaisant...

  • De et avec Anna Odell. Avec Robert Fransson, Sandra Andreis, Anders Berg. 1h28. Sortie: 27/08.

En savoir plus sur:

Nos partenaires