[Critique ciné] The Leisure Seeker, épatants Helen Mirren et Donald Sutherland

03/01/18 à 11:18 - Mise à jour à 11:18

Source: Focus Vif

ROAD-MOVIE | Premier film anglo-saxon de l'Italien Paolo Virzi, L'Échappée belle le voit renouer avec le road-movie.

[Critique ciné] The Leisure Seeker, épatants Helen Mirren et Donald Sutherland

Donald Sutherland et Helen Mirren dans The Leisure Seeker (L'Échappée belle) de Paolo Virzi. © DR

Préférant à la perspective d'un inéluctable déclin, une dernière équipée déraisonnable, un couple de seniors de Boston, Ella et John Spencer (Helen Mirren et Donald Sutherland) décide d'entreprendre un improbable road-trip. Et de ressortir leur antique camping-car, le bien nommé The Leisure Seeker, pour prendre la route en toute discrétion; direction les Keys et la maison de Ernest Hemingway, en une échappée belle qui, si elle va raviver des souvenirs, aura aussi le don d'alarmer leur progéniture. Et pour cause, l'Amérique ne les a pas attendus, ce qui, combiné aux troubles de mémoire de monsieur -l'âge est bel et bien là-, augure d'un voyage mouvementé, en quoi ils ne seront pas déçus, en effet...

[Critique ciné] The Leisure Seeker, épatants Helen Mirren et Donald Sutherland

© DR

Premier film anglo-saxon du cinéaste italien Paolo Virzi, The Leisure Seeker le voit renouer avec la forme du road-movie qui lui avait particulièrement réussi dans Folles de joie, où le duo Valeria Bruni Tedeschi-Micaela Ramazotti faisait des étincelles. L'exercice est moins concluant cette fois, sans doute parce que ce road-trip nostalgique, s'il n'est certes pas avare en révélations et rebondissements, s'en tient néanmoins à une conduite globalement prévisible, ne s'écartant que trop sporadiquement de chemins convenus. Si un grain de folie supplémentaire n'aurait pas déforcé l'ensemble, l'affaire n'en reste pas moins tout sauf désagréable, ce périple à même le bitume américain se révélant tour à tour charmant, tendre et savoureux, non sans réussir aussi à toucher à quelque chose de sensible dans son final éminemment troublant. L'on s'en voudrait, enfin, de ne pas saluer l'épatant numéro d'acteurs dont nous gratifient Helen Mirren et Donald Sutherland, compagnons de route idéaux, cabots mais pas trop...

De Paolo Virzi. Avec Helen Mirren, Donald Sutherland, Christian McKay. 1h53. Sortie: 03/01. ***

Nos partenaires