Critique ciné: The Judge, fabuleuse interprétation

25/11/14 à 16:15 - Mise à jour à 16:15

Source: Focus

DRAME | Robert Downey, Jr. et Robert Duvall composent un des plus remarquables duos proposés par le cinéma américain ces dernières années.

Critique ciné: The Judge, fabuleuse interprétation

Robert Downey Jr. et Robert Duvall dans The Judge © DR

Hank Palmer est avocat. C'est même un as du barreau, menant une carrière brillante où les questions morales pèsent nettement moins lourd que les verdicts obtenus. Au risque de perdre en estime de soi ce qu'il gagne en réputation et en confort matériel. Son juge de père, depuis sa province, affiche depuis des décennies une rigueur qui lui fait mal comprendre (c'est peu dire...) les choix faits par un fils qu'il ne voit pratiquement plus. L'état de santé de son paternel, qui plus est soupçonné d'homicide, poussera Hank à revenir dans sa région natale. Renouant avec sa famille, il se rapprochera du juge devenu accusé...

Robert Downey, Jr. et Robert Duvall composent un des plus remarquables duos proposés par le cinéma américain ces dernières années. Aussi subtils et charismatiques l'un que l'autre, ces acteurs de tout premier plan nous chevillent aux retrouvailles d'un père et d'un fils trop longtemps séparés par l'incompréhension. Les accents du film de David Dobkin ont beau se faire parfois très (trop) sentimentaux, et le scénario se tisser de fil blanc, la performance de ses interprètes fabuleux impose sa force et sa justesse, ses riches nuances et son émotion d'autant plus touchante qu'elle est longtemps retenue. Le classicisme hollywoodien peut encore faire mouche, quand il se voit comme ici incarné de la plus vivante façon.

  • DE DAVID DOBKIN. AVEC ROBERT DOWNEY, JR., ROBERT DUVALL, BILLY BOB THORNTON. 2H21. SORTIE: 26/11.

En savoir plus sur:

Nos partenaires