[Critique ciné] The Idol, le rêve de Mohammed

10/05/16 à 16:06 - Mise à jour à 16:07

Source: Focus Vif

BIOPIC | L'histoire vraie du jeune chanteur palestinien vainqueur d'Arab Idol inspire à Hany Abu-Assad un feelgood movie épatant.

[Critique ciné] The Idol, le rêve de Mohammed

The Idol, d'Hany Abu-Assad © DR

Dans tout le monde arabe, les foules vibrent pour l'équivalent régional de l'émission américaine American Idol: Arab Idol, un concours de talents battant des records d'audience à la télévision. A Gaza, un jeune Palestinien rêve d'y participer. Il s'appelle Mohammed Assaf, et il va triompher en 2013, au terme d'un parcours improbable, semé d'embûches, qu'Hany Abu-Assad reconstitue dans une fiction documentée de la meilleure eau. Une énergie communicative habite le nouveau film du réalisateur de Paradise Now. Lequel place un héros palestinien (fort bien campé par le charismatique Tawfeek Barhom) au coeur d'un récit optimiste, ce qui n'est déjà pas une mince affaire! Et délivre également, au passage, quelques vérités sur la musique, la liberté et le rôle des filles, qui devraient fâcher encore plus les barbus du Hamas que les Israéliens...

De Hany Abu-Assad. Avec Tawfeek Barhom, Kais Attalah, Hiba Attalah. 1h40. Sortie: 11/05.

Dans le Focus du 13 mai, notre interview du réalisateur.

Nos partenaires