[Critique ciné] The Here After, tentative de nouveau départ

30/08/16 à 15:03 - Mise à jour à 15:03

Source: Focus Vif

DRAME | Elément remarqué de la cuvée 2015 de la Quinzaine cannoise, ce premier film suédois fait le récit patient d'une tentative de nouveau départ.

[Critique ciné] The Here After, tentative de nouveau départ

Ulrik Munther dans The Here After de Magnus von Horn. © Lava Films/Zentropa Sweden

Elément remarqué de la cuvée 2015 de la Quinzaine cannoise, ce premier film suédois fait le récit patient d'une tentative de nouveau départ, le jeune John (la star pop locale Ulrik Munther, glaçant en ado stigmatisé au passé criminel) s'y confrontant violemment à la rancune des uns et des autres à sa sortie d'une maison de redressement. Son réalisateur, Magnus von Horn, fait confiance au spectateur, à qui il laisse énormément (trop?) de place à investir. S'il excelle à distiller un malaise certain, il peine aussi à produire une réelle substance. Et cela même si sa mise en scène, d'une froideur clinique, fait un usage particulièrement signifiant de la profondeur de champ.

De Magnus von Horn. Avec Ulrik Munther, Mats Blomgren, Alexander Nordgren. 1h41. Sortie: 31/08. ***

Nos partenaires