Critique ciné: Suzanne

07/01/14 à 09:36 - Mise à jour à 14:22

Source: Focus Vif

DRAME | Suzanne, de Katell Quillévéré, offre à François Damiens un rôle tout en vulnérabilité et en densité retenue. Du sur mesure, pour un comédien évoluant avec bonheur entre cinéma populaire et films d'auteur.

Critique ciné: Suzanne

Suzanne - François Damiens © DR

Révélée en 2010 par Un poison violent, le portrait d'une adolescente à l'été de tous les changements, Katell Quillévéré s'attelle, avec Suzanne, au récit d'un destin, envisagé sur 25 ans cette fois. Soit l'histoire de Suzanne (Sara Forestier), de l'enfant insouciante à la femme-enfant emportée dans le tourbillon de la vie. Et avec elle, ceux qui l'entourent, Nicolas, son père chauffeur-routier (François Damiens), malade de ne savoir comment l'aimer; Maria (Adèle Haenel), la soeur et fanal dans la mer agitée de son existence. Et puis Julien (Paul Hamy), l'amour fou, celui pour qui elle serait prête à tout abandonner. Si la trame est somme toute classique, la cinéaste réussit pourtant à soustraire son film à un carcan trop convenu. Mieux même, Suzanne vibre d'une stimulante liberté: c'est là une chronique sociale, n'éludant certes pas la noirceur, mais sans pour autant s'y appesantir, portée qu'elle est par une énergie peu banale. Tissant un lien diffus entre les êtres, Quillévéré ose des ellipses abruptes, tout en affirmant sa foi dans le non-dit. Le sentiment qui domine est celui d'une profonde justesse, renforcé encore par le naturel des comédiens -François Damiens (lire son interview dans le Focus du 3 janvier) est épatant de vulnérabilité rentrée, tandis que Sara Forestier trouve les accents d'une appréciable pudeur. On songe, forcément, au cinéma d'un Pialat, dont la réalisatrice se réclame d'ailleurs -jusqu'au prénom de son "héroïne", renvoyant à A nos amours. Et si l'histoire de Suzanne se décline tout en âpreté, ce film ne s'en avère pas moins aussi émouvant que paradoxalement lumineux.

  • DE KATELL QUILLÉVÉRÉ. AVEC SARA FORESTIER, FRANÇOIS DAMIENS. 1 H 34. SORTIE: 08/01.

Nos partenaires