[Critique ciné] Sage femme, impérial duo d'actrices

21/03/17 à 14:13 - Mise à jour à 23/03/17 à 15:47
Du LeVif Focus du 17/03/17

COMÉDIE DRAMATIQUE | Catherine Deneuve et Catherine Frot sont réunies pour la première fois à l'écran dans le film de Martin Provost.

[Critique ciné] Sage femme, impérial duo d'actrices

Catherine Deneuve et Catherine Frot dans Sage femme de Martin Provost. © DR

[Critique ciné] Sage femme, impérial duo d'actrices
Alors même que la maternité qui l'employait s'apprête à être sacrifiée sur l'autel de la rentabilité, Claire (Catherine Frot), une sage-femme ayant consacré toute sa vie à son métier, a la désagréable surprise de voir réapparaître, 30 ans après, Béatrice (Catherine Deneuve), l'ancienne maîtresse de son père disparu, et son exact contraire. Et les plaies du passé de se rouvrir, tandis que les deux femmes laissent libre cours à leurs tempéraments opposés... De Séraphine à Violette, Martin Provost s'est imposé comme un portraitiste de femmes inspiré. Il confirme aujourd'hui avec Sage femme, qui vaut surtout par son impérial duo d'actrices, réunies pour la première fois à l'écran. Les deux Catherine s'en donnent à coeur joie, Deneuve dans un registre frivole qui lui va comme un gant, Frot sur une note plus austère, et leur partition virevoltante est un véritable régal, Olivier Gourmet se chargeant d'y apporter un surcroît de relief. C'est beaucoup et peu à la fois, pour un film dont on regrettera qu'il n'explore pas plus avant, par exemple, un contexte social ne tenant lieu ici que de timide toile de fond.

DE MARTIN PROVOST. AVEC CATHERINE DENEUVE, CATHERINE FROT, OLIVIER GOURMET. 1H57. SORTIE: 22/03. ***(*)

>> Lire également notre interview de Catherine Frot.

Nos partenaires