[Critique ciné] Plonger, Mélanie Laurent très inégale

28/11/17 à 10:08 - Mise à jour à 10:08
Du Le Vif Focus du 24/11/17

DRAME | Il manque à Mélanie Laurent de la maîtrise, et de la lucidité, pour servir son sens romanesque et donner chair à ses personnages sur la durée.

[Critique ciné] Plonger, Mélanie Laurent très inégale

L'amour dans une voiture, près d'une falaise, entre campagne et océan. Deux corps qui s'étreignent, pressés de s'unir. L'amour fou. Mélanie Laurent donne à son nouveau film en tant que réalisatrice un début sensuel, très vivant, captant comme en images volées les premiers moments d'une liaison ardente. Paz et César vont former un beau couple. Elle est espagnole, artiste photographe, il est français, ex-grand reporter devenu journaliste culturel après avoir été otage en Proche-Orient. Maria Valverde, lumineuse, et un Gilles Lellouche intense participent au plaisir de premières scènes réussies. Assez rapidement, toutefois, l'adaptation du roman de Christophe Ono-Dit-Bio prend le chemin d'une pente où elle glissera lentement mais sûrement... Mélanie Laurent est femme de passions. Comme actrice et aussi derrière la caméra où l'écologiste et emballant Demain a succédé aux très inégaux mais vibrants et sincères Les Adoptés et Respire. Un de ses problèmes dans Plonger est cette priorité forcément lassante qu'elle donne au plan par rapport à la scène. Les images se succèdent, sans jamais générer un flux. De quoi découdre une intrigue qui va devenir tragique au moment même où le bonheur total se propose sous la forme d'un enfant. Le film s'en va se perdre en même temps que son héroïne, et qu'un compagnon la suivant dans une quête frôlant finalement le grotesque en dépit de sa dimension dramatique au possible. Il manque à Mélanie Laurent de la maîtrise, et de la lucidité, pour servir son sens romanesque et donner chair à ses personnages sur la durée, pas seulement le temps d'une ouverture prometteuse.

De Mélanie Laurent. Avec Gilles Lellouche, Maria Valverde, Ibrahim Ahmed dit Pino. 1h42. Sortie: 29/11. **(*)

Nos partenaires