[Critique ciné] Patser, toffe film!

24/01/18 à 14:56 - Mise à jour à 14:57
Du Le Vif Focus du 25/01/18

COMÉDIE/FILM DE GANGSTERS | Nourri aux fantasmes gangsta un peu bas du front, le nouveau film d'Adil El Arbi et Bilall Fallah a des allures de grande fresque scorsesienne à la flamande.

[Critique ciné] Patser, toffe film!
[Critique ciné] Patser, toffe film!

"Faut prendre des risques pour réussir." Quatre jeunes glandeurs du quartier du Kiel à Anvers s'arrachent à la misère et à l'ennui en faisant la nique aux castars de la truanderie... Sur cette trame certes maintes fois rabâchée, mais enracinée dans un particularisme de quartier pas piqué des vers, le duo responsable du carton Black en 2015 multiplie les gimmicks de jeu vidéo (jusque dans sa BO) et les retours en arrière tarantiniens au volant d'un bolide hyperkinétique carburant aux fulgurances dialoguées. Esthétique fluo à la Spring Breakers, Colombie à la Narcos, clin d'oeil mafia-liturgique au Parrain: les influences, quasiment toutes américaines (inévitables références à Scarface ou Taxi Driver), sautent aux yeux. Nourri aux fantasmes gangsta un peu bas du front mais aussi, parfois, à l'émotion facile, Patser a des allures de grande fresque scorsesienne à la flamande. Avec un budget dérisoire de 3 millions d'euros, l'objet, ludique en diable, ne se refuse rien. Patser a tout pour cartonner, et faire de ses auteurs les nouveaux kings européens du cinéma de genre à l'international. Toffe film!

D'Adil El Arbi et Bilall Fallah. Avec Matteo Simoni, Nora Gharib, Junes Lazaar. 2h05. Sortie: 24/01 (en vo sous-titrée fr) et 21/02 (en vf doublée sous le titre Gangsta). ***(*)

>> Lire également notre interview d'Adil El Arbi et Bilall Fallah.

Nos partenaires