[Critique ciné] On Body and Soul (Corps et âme), une séduisante proposition de cinéma

22/12/17 à 16:06 - Mise à jour à 16:07
Du Le Vif Focus du 15/12/17

DRAME | La cinéaste hongroise Ildikó Enyedi propose un film séduisant, justement récompensée de l'Ours d'or lors de la dernière Berlinale.

[Critique ciné] On Body and Soul (Corps et âme), une séduisante proposition de cinéma

Deux êtres solitaires et introvertis, Endre, le directeur d'un abattoir moderne et automatisé, et Maria, la nouvelle responsable du contrôle de qualité, réalisent un jour fortuitement partager un même rêve, où ils campent, dans une forêt enneigée, un cerf et une biche, se couvrant mutuellement d'affection... Au départ de cette proposition insolite, Ildikó Enyedi livre un film fascinant: conte onirique osant un romantisme délicat et décalé, tandis que ses protagonistes s'appliquent maladroitement à mettre leur harmonie rêvée à l'épreuve d'une réalité dépressive, et fantasmagorie invitant l'air de rien, et avec ce qu'il faut d'humour à froid, à se soustraire aux carcans par trop rigides. Fable de toute beauté sur l'aliénation ordinaire, On Body and Soul résonne comme une stimulante invitation à se réapproprier la vie. Une séduisante proposition de cinéma, prenant la forme d'un rêve éveillé, et justement récompensée de l'Ours d'or lors de la dernière Berlinale.

D'Ildikó Enyedi. Avec Alexandra Borbély, Géza Morcsányi, Réka Tenki. 1 h 51. Sortie: 27/12. ****

>> Lire également notre interview d'Ildikó Enyedi.

En savoir plus sur:

Nos partenaires