Critique ciné: Mistaken for Strangers

16/07/14 à 14:51 - Mise à jour à 22/07/14 à 12:56

Source: Focus Vif

DOCUMENTAIRE | Au départ, il y a Matt, chanteur charismatique du groupe indie-rock américain The National (tête d'affiche du prochain Pukkelpop). A la veille d'embarquer pour une tournée mondiale, la star propose à son petit frère Tom de les accompagner en tant que roadie.

Critique ciné: Mistaken for Strangers

istaken for Strangers © DR

Celui-ci accepte, emportant sa caméra avec lui. De quoi réaliser un docu musical de plus, tourné depuis les coulisses? En réalité, Mistaken For Strangers passerait plus pour un remake de L'Emmerdeur. Fan de heavy metal et de films gore, le frangin se révèle en effet rapidement être un véritable boulet. Celui-ci pensait vivre la déglingue rock'n'roll, et le voilà embarqué dans une tournée qui laisse peu de place aux excès. Il trompe l'ennui en se moquant gentiment du groupe, ou en lui posant des questions aussi essentielles et hilarantes que: "Qui joue le plus vite d'entre vous?" ou "Vous portez votre portefeuille sur vous quand vous montez sur scène?" Enfilant les gaffes, Tom Berninger se fera finalement virer. Mais déjà à ce moment-là, Mistaken For Strangers a changé de sujet. Ce qui n'aurait pu être qu'une version inversée de Spinal Tap a muté en une thérapie familiale. Comment trouver sa place dans l'ombre d'un frangin rock star? Comment aider son petit frère sans l'écraser encore davantage? Groupe formé notamment de deux paires fraternelles (les Dessner et les Devendorf), The National était probablement le band idéal pour ce genre de thématique. Loin du film de tournée classique, Mistaken For Strangers tient ainsi plutôt du feelgood movie, docu irrésistible aussi fendard dans son dévoilement du rock'n'roll circus que remuant dans son analyse des enjeux psychologiques entre frères. Un must.

DOCUMENTAIRE DE TOM BERNINGER, AVEC MATT BERNINGER, AARON DESSNER, BRYCE DESSNER... 1 H 15. SORTIE: 16/07.

En savoir plus sur:

Nos partenaires