Critique ciné: Lolo, grinçant et décoiffant

27/10/15 à 10:28 - Mise à jour à 30/10/15 à 14:29

Source: Focus Vif

COMÉDIE DRAMATIQUE | Le registre de la comédie sourit à Julie Delpy, même si Lolo ne brille pas par son originalité.

Critique ciné: Lolo, grinçant et décoiffant

Dany Boon, Julie Delpy et Dany Boon dans Lolo. © DR

En vacances à Biarritz avec l'intention de rallumer une libido au point mort, Violette (Julie Delpy), une quadra parisienne bossant dans la mode, en ramène Jean-René (Dany Boon), un informaticien gentiment beauf. Et le bonhomme de tenter de se fondre dans son nouvel environnement, entreprise qui va se heurter à la présence de Lolo (Vincent Lacoste), le fils de Violette, qui n'apprécie que fort modérément cette intrusion dans son foyer douillet... Le registre de la comédie sourit à Julie Delpy, et s'il ne brille pas par son originalité, son Lolo compense par son tour grinçant et ses dialogues décoiffants. Sans oublier la présence de Vincent Lacoste qui, sous les traits d'un enfant-roi aux allures de Tanguy vachard, s'avère tout simplement irrésistible.

DE ET AVEC JULIE DELPY. AVEC DANY BOON, VINCENT LACOSTE. 1 H 39. SORTIE: 28/10.

Nos partenaires