[Critique ciné] Live by Night, saga criminelle d'une ampleur épique

18/01/17 à 10:43 - Mise à jour à 10:48

Source: Focus Vif

FILM DE GANGSTERS | L'univers de Dennis Lehane n'en finit plus d'inspirer Ben Affleck.

[Critique ciné] Live by Night, saga criminelle d'une ampleur épique

Dix ans après Gone Baby Gone, le film qui consacrait son passage derrière la caméra, l'acteur-réalisateur, oscarisé entre-temps pour Argo, s'attèle aujourd'hui à l'adaptation d'un autre de ses romans, Live by Night. Sans surprise s'agissant de l'auteur de Mystic River, Boston offre son cadre à l'action qui prend place dans les années 20 finissantes, en pleine Prohibition, alors que Joe Coughlin (Ben Affleck), fils de flic revenu sans plus d'illusions de la Grande Guerre, s'emploie à se faire une place en vue au sein de la pègre locale. S'il montre d'évidentes dispositions pour les "affaires", sa liaison avec Emma Gould (Sienna Miller), la petite amie du parrain irlandais de la ville, vient toutefois compromettre son ascension. Et d'aller voir bientôt du côté de Tampa si l'herbe y est plus verte, ou plutôt le business de l'alcool plus profitable...

Débutant dans la pâleur de Boston (le travail sur la lumière du directeur photo Robert Richardson, collaborateur régulier des Oliver Stone, Martin Scorsese et autre Quentin Tarantino, est remarquable) à la manière d'un film de gangsters classique, Live by Night déploie ensuite son intrigue à tiroirs sous le soleil de Floride. Mais si Affleck connaît assurément ses classiques et s'applique à donner à cette saga criminelle une ampleur épique, son film pâtit tout à la fois d'un penchant excessivement décoratif, de sa surcharge narrative et, partant, du manque de fluidité de sa mise en scène. Soit une adaptation en définitive plus scolaire que réellement vibrante, malgré une distribution en béton, alignant encore les noms de Chris Cooper, Brendan Gleeson, Zoe Saldana et Elle Fanning...

De et avec Ben Affleck. Avec Sienna Miller, Zoe Saldana, Chris Cooper. 2h08. Sortie: 18/01. ***

Nos partenaires