Critique ciné: La Cour de Babel

11/03/14 à 14:44 - Mise à jour à 14:44

Source: Focus Vif

DOCUMENTAIRE | Revenant au documentaire, la réalisatrice de L'Arbre, Julie Bertuccelli, signe, sur fond d'immigration, un film utile et même nécessaire.

Critique ciné: La Cour de Babel

La Cour de Babel © DR

Une classe de collège, pas tout à fait comme les autres. Les jeunes de 11 à 15 ans qui la composent viennent d'ailleurs, du monde entier. Tous sont arrivés en France sans en connaître la langue. Et c'est ici qu'ils vont l'apprendre, dans un lieu d'études qui est aussi lieu d'accueil, et de passage d'un savoir linguistique dont dépend leur avenir. Car vivre quelque part sans posséder la langue qui s'y écrit, qui s'y parle, c'est comme habiter une maison dont on n'aurait pas la clé... Julie Bertuccelli aime se partager entre la fiction et le documentaire. Après le magnifique et très émouvant L'Arbre, elle signe avec La Cour de Babel un témoignage captivant sur une réalité humaine de première importance. Sa caméra s'y fait attentive, sensible mais pas lénifiante, ne masquant pas les conflits, les heurts culturels ou religieux qui se produisent parfois entre élèves. Le film est riche de sens, de partage. Il devrait être vu par tous les politiques qui, chez nous, et de manière irresponsable, négligent l'aspect crucial de l'apprentissage du français par les immigrés.

  • DE JULIE BERTUCCELLI. 1H29. SORTIE: 12/03.

En savoir plus sur:

Nos partenaires