Critique ciné: L'Art de la fugue, les regrets

10/03/15 à 10:59 - Mise à jour à 10:59

Source: Focus

COMÉDIE DRAMATIQUE | Le film de Brice Cauvin rend les regrets palpables dans un mélange de drôlerie, d'angoisse et de tristesse qui réserve quelques moments de grâce.

Critique ciné: L'Art de la fugue, les regrets

Agnès Jaoui et Laurent Lafitte dans L'Art de la fugue © DR

Les regrets. Comment ils s'accumulent à en encombrer la vie, à l'étouffer discrètement. Le film de Brice Cauvin nous les rend palpables dans un mélange de drôlerie, d'angoisse et de tristesse qui ne prend qu'imparfaitement mais réserve quelques moments de grâce. Trois frères et leurs parents sont au coeur d'une chronique où Nicolas Bedos affiche une présence prometteuse, et où Laurent Lafitte, nettement plus convaincant que dans Elle l'adore, joue de toute une palette digne du sociétaire de la Comédie Française qu'il est par ailleurs. L'Atomium joue un rôle déterminant dans le film, qu'on eût aimé plus court et concentré sur ses -réels- atouts de coeur.

DE BRICE CAUVIN. AVEC LAURENT LAFITTE, AGNÈS JAOUI, BENJAMIN BIOLAY. 1H40. SORTIE: 11/03.

Nos partenaires