[Critique ciné] Kingsman: The Golden Circle

04/10/17 à 00:00 - Mise à jour à 05/10/17 à 10:14
Du Le Vif Focus du 29/09/17

Si certains avaient cru malin de défendre le Kingsman de Matthew Vaughn (Kick-Ass) en 2015, cette suite devrait mettre tout le monde d'accord.

[Critique ciné]  Kingsman: The Golden Circle

Si certains avaient cru malin de défendre le Kingsman de Matthew Vaughn (Kick-Ass) en 2015, cette suite devrait mettre tout le monde d'accord. Le film respecte en tout cas la logique de surenchère présidant aux franchises cinématographiques: le premier épisode était stupide et moche, le deuxième l'est encore bien davantage. Soit 2 heures 21 de cabotinage éhonté (Elton John, vraiment?) sur un non-scénario embarquant un attelage de stars (Julianne Moore, Jeff Bridges, Halle Berry, Channing Tatum) dans une fumeuse histoire d'espionnage à la morale rétrograde déguisée en fausse coolitude. Évacuée, la dimension parodique fait place à un premier degré bêcheur d'un ennui abyssal mâtiné de gags blafards. Consternant.

De Matthew Vaughn. Avec Taron Egerton, Colin Firth, Mark Strong. 2 h 21. Sortie: 28/09.

N.C.

Nos partenaires