Critique ciné: Je te survivrai

27/05/14 à 11:30 - Mise à jour à 15:11

Source: Focus Vif

COMEDIE NOIRE | Joe est agent immobilier, quadra, cabré devant le refus obstiné de sa voisine de lui vendre son terrain, dont il veut faire un golf.

Critique ciné: Je te survivrai

_ © DR

Peu habitué à ce qu'on lui tienne tête, le fanfaron BW décide de précipiter le destin de la vieille sorcière, laquelle, en retour, lui joue un bien mauvais tour.

Pour son premier long métrage de fiction, Sylvestre Sbille livre une comédie à la belge plus qu'assumée, flirtant avec l'humour noir et la fable jusqu'à en brouiller les codes. Voulant donner une leçon d'humanité, le réalisateur en scrute organiquement le moindre signe sur le visage de coq épuisé de Jonathan Zaccaï, au gré d'une histoire bien chapitrée, efficacement mise en scène, mais un peu trop explicite, notamment dans le recours excessif à la voix off.

DE SYLVESTRE SBILLE. AVEC JONATHAN ZACCAÏ, BEN RIGA, LAURENT CAPELLUTO. 1H31. SORTIE: 28/05.

Lire le portrait de Laurent Capelluto dans le Focus du 23 mai.

Nos partenaires