Critique ciné: Gloria

25/02/14 à 17:15 - Mise à jour à 17:15

Source: Focus Vif

COMÉDIE DRAMATIQUE | Le réalisateur chilien Sebastian Lelio trace avec audace et sensibilité un mémorable portrait de femme passionnée dans Gloria.

Critique ciné: Gloria

Gloria © DR

Quel beau personnage! Et quelle formidable actrice! Le rôle de Gloria aura valu à Paulina Garcia le prix de la Meilleure Interprète féminine au Festival de Berlin, voici un an. Et s'il a fallu au film de Sebastian Lelio bien du temps pour parvenir sur nos écrans, il est certain qu'il y fera forte impression. Sous un titre ne pouvant pas ignorer l'homonymie avec l'oeuvre de John Cassavetes et de sa comédienne fétiche Gena Rowlands (le Gloria façon polar féministe de 1980), le réalisateur chilien chronique les mésaventures d'une célibataire de 58 ans. Gloria se sent toujours jeune et sort dans les dancings de Santiago pour s'y éclater sans remords. Sa rencontre avec Rodolfo tiendra du coup de foudre et ouvrira le chapitre d'une relation passionnée, tumultueuse, à l'issue incertaine et où l'héroïne se retrouvera sur le fil entre brûlure fatale et harmonie intérieure... Lelio filme juste et bien. Paulina Garcia, pour sa part, défie les superlatifs.

  • DE SEBASTIAN LELIO. AVEC PAULINA GARCIA, SERGIO HERNANDEZ, MARCIAL TAGLE. 1H50. SORTIE: 26/02.

En savoir plus sur:

Nos partenaires